03 21 97 16 86

La campagne nationale de vaccination contre la grippe débute le 6 octobre 2017 et se poursuivra jusqu’au 31 janvier 2018.

Comme chaque année avant l’arrivée de l’hiver, les Français sont sollicités pour se faire vacciner contre la grippe saisonnière. Parce que le virus de la grippe n’est pas un virus stable et qu’il change légèrement tous les ans, la composition du vaccin change également. C’est pour cette raison que la vaccination doit être réalisée tous les ans. Pour encourager les personnes les plus à risque, l’Assurance maladie lance une campagne d’information avec pour slogan: «Ne laissez pas la grippe nous gâcher l’hiver».
Cette année, le vaccin contient 3 souches virales, dont 2 déjà présentes dans le précédent vaccin. La composition du vaccin est actualisée tous les ans en fonction des recommandations de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et tient compte des virus qui sont le plus susceptibles de circuler pendant l’hiver. Cependant, les mutations des virus étant très difficilement prévisibles, l’efficacité du vaccin est variable d’une année à l’autre.
Trois vaccins sont pris en charge par l’Assurance maladie pour la campagne 2017-2018: l’Immugrip, l’Influvac et le Vaxigrip. Ils peuvent être administrés par voie intramusculaire ou sous-cutanée profonde et ne contiennent pas d’adjuvants aluminiques.

Qui est concerné?

Le vaccin contre la grippe est recommandé aux personnes âgées de 65 ans et plus, aux personnes de plus de 6 mois atteintes de certaines maladies chroniques, aux femmes enceintes, aux personnes obèses ainsi qu’à l’entourage familial des nourrissons de moins de 6 mois à risque de grippe grave. Son coût est entièrement pris en charge par l’Assurance Maladie pour ces populations.
La vaccination est également recommandée chez les professionnels de santé ainsi que chez les professionnels en contact régulier avec des patients à risque de grippe grave. Elle est également recommandée au personnel navigant des bateaux de croisière et des avions, ainsi qu’au personnel de l’industrie des voyages accompagnant les groupes de voyageurs. Pour les médecins libéraux (médecins généralistes, pédiatres, gynécologues), le vaccin est pris en charge à 100% par l’Assurance Maladie.

Comment ça se passe?

L’assurance maladie adresse chaque année à l’automne une invitation personnalisée et un bon de prise en charge aux personnes concernées par les recommandations vaccinales, à l’exception des femmes enceintes et des personnes obèses, en raison de la difficulté de les identifier dans sa base de données. Dans ce cas, le médecin ou la sage-femme peut imprimer un bon de prise en charge sur le site de l’assurance maladie, et pourra prescrire le vaccin qui sera remis gratuitement par le pharmacien.
Si la personne reçoit l’imprimé de prise en charge de sa caisse d’assurance maladie pour la première fois, elle présentera ce document à son médecin lors d’une consultation. S’il le juge nécessaire, il prescrira le vaccin qui sera remis gratuitement par le pharmacien.
Pour les personnes ayant déjà bénéficié du bon de prise en charge les années passées, il suffit de se rendre à la pharmacie qui leur remettra gratuitement le vaccin sur présentation du bon 2017. Le vaccin pourra ensuite être injecté par un médecin, un infirmier ou une sage-femme en libéral.
À noter que les personnes de plus de 18 ans ayant été vaccinées contre la grippe les années précédentes, peuvent être vaccinées par un infirmier libéral sans prescription médicale, à l’exception des femmes enceintes.

Translate »
Partager